Vivre au temps des derniers chasseurs-cueilleurs de la Préhistoire (10 000 à 5 500 avant notre ère)

Par Frédéric Séara Conservateur régional de l’archéologie

Notre connaissance de la civilisation des derniers chasseurs-cueilleurs du Mésolithique (10000 à 5500 ans avant notre ère) a bénéficié de l’apport de données récentes contribuant à préciser les principaux caractères d’un mode de vie tourné vers la chasse et impliquant la forte mobilité de petits groupes humains. Si Les cadres chronologiques et culturelles ont parfois pu être précisés, les apports les plus significatifs se rapportent aux modalités d’implantation en contexte de plein-air, à l’organisation spatiale et à la vocation de campements plus ou moins vastes et aux économies de subsistance impliquant un outillage lithique spécifique adapté à l’utilisation de l’arc. Certaines des recherches menées dans l’Est de la France ont contribué à rappeler le rôle déterminant de cette civilisation, comme épilogue d’un mode de vie spécifique privilégiant la prédation, et témoin dans ses derniers temps, de la sédentarisation et de l’émergence d’une économie agro pastorale.

En visioconférence sur la page Facebook de la Ville de Saint-Dizier le 18 février 2021 à 18h30.

Accéder à l’agenda : Cliquez ici